Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2009

Ceci était une pipe

La France sarkozienne, par François Taillandier

tati.jpgDonc, la pipe de M. Hulot, sur l’affiche de l’exposition Jacques Tati gêne la SNCF et la RATP. Arriver à établir en quoi cette pipe les gêne et de quoi elles se mêlent, ce serait découvrir un grand secret de notre temps.
Une autre question serait intéressante à élucider : comment ces entreprises de transports publics, fierté légitime des Français qui les ont édifiées de leurs mains, sont-elles devenues, en si peu d’années, aussi radicalement et ouvertement antipathiques ?
 La pipe de M. Hulot gêne la SNCF et la RATP. Mais les tarifications délirantes, ça ne les gêne pas. Mais les panneaux publicitaires qui reconnaissent si vous êtes homme ou femme, jeune ou vieux, et combien de temps votre regard s’y attarde, ça ne les gêne pas. Mais les stations sans personnel, où les mamies et les touristes sont contraints d’acheter leur billet sur des machines qu’ils ne savent pas faire marcher, et dont une moitié est toujours hors service, ça ne les gêne pas.
Les TGV qui tombent en panne n’importe quand parce qu’on rogne sur les budgets d’entretien (et cette fois-ci, nom d’une pipe ! on ne pourra plus accuser Julien Coupat…), ça ne les gêne pas. Nous annoncer comme une merveilleuse faveur que la SNCF s’engage à nous informer sur les retards de trains, ça ne les gêne pas (rappelons qu’il n’y a pas si longtemps, elle s’engageait à ce qu’il n’y ait pas de retard, et qu’elle y arrivait fort bien).
Mais la pipe de M. Hulot, ça les gêne. Oui, il faudrait arriver à comprendre pourquoi la RATP et SNCF conjuguent désormais le cynisme mercantile le plus impudent et cette continuelle et autoritaire désignation du Bien et du Mal, étant entendu que le mal, c’est nous.
 Car c’est nous ! Nous retardons les rames en montant ou descendant trop doucement. Nous avons le culot (de pipe) de protester quand on supprime la desserte d’une petite ville. Ou quand un TER pour lequel on a vendu deux fois plus de billets qu’il n’y avait de places reste garé au soleil « tant que les personnes en surnombre ne seront pas redescendues ».
J’ose à peine rappeler que nous avions parfois l’audace de fumer. Dire qu’il y a encore des gens pour croire que la SNCF, dans cette affaire, se souciait des non-fumeurs. Ce qui nous ramène à la pipe de M. Hulot. Finalement, ce n’est peut-être pas par hasard que le couperet tombe sur elle. Il a le malheur d’incarner, à sa manière insolite, l’homme réel.
Il rejoint aujourd’hui la Princesse de Clèves dans le Panthéon des indésirables. La France avance.

11:36 Publié dans Cactus | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jacques tati, sncf | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it!

05/02/2009

LA TELE DU POUVOIR

 

telemanip.jpgJeudi 05 février, 20h 15, le Président de la République intervient pour expliquer à nouveau sa vision du monde et de la France, sur 3 chaînes de Télévision qu’il a choisi : TF1 bien sûr, France 2, M6, et une radio privé RTL, devant des journalistes qu’il a sélectionné également, et ceci pendant plus de 90 minutes.  Cette intervention correspond  à la totalité du temps comptabilisé sur TF1, de janvier à septembre 2008 accordé au principal parti de l’opposition, le Parti socialiste.

 

80 % du temps de parole donnée sur la totalité des chaînes de télévision sont ainsi octroyés au pouvoir (Président, Gouvernement, partis de la majorité). Ceci est facilement vérifiable, en se rendant tout simplement sur le site web du CSA (décompte du temps de parole).

La loi de répartition globale définie par le gouvernement,  est ainsi strictement appliquée (1/3 du temps de parole au gouvernement, 1/3 à la majorité, 1/3 à l’opposition). Le temps utilisé par le Président, ou ses collaborateurs est décompté à part . Sur TF1 toujours, de janvier à septembre 2008, ce temps a représenté 3 heures 40 minutes et 20 secondes, soit 2 fois plus que celui accordé à toute l’opposition de gauche.

 

Le pouvoir domine ainsi complètement la petite lucarne, imposant sa présence de manière quasi permanente.

 

Cela explique sans doute le sentiment de défiance exprimée par les téléspectateurs à l’égard de la Télévision et de ses journalistes. Un sondage publié par TNS, SOFRES, pour la Croix en début d’année indique par exemple que 61 % des personnes interrogées estiment par exemple que les journalistes ne sont pas indépendants, à la Télévision en particulier.

 

Le Sénateur Jean Luc Mélanchon, lors d’une intervention  à la haute assemblée a proposé la devinette suivante : « comment reconnaît on un journaliste de droite et de gauche à la Télévision ? », « et bien les journalistes de gauche sont tous au placard ».

Le mot est sans doute dur et excessif, mais il correspond néanmoins à un sentiment partagé par beaucoup, la Télévision est bien avant tout, et de plus en plus, un instrument de propagande du pouvoir.

 

Des nuances bien sûr sont à apporter, des journalistes résistent dans les rédactions, certaines chaînes de Télévision tentent un équilibre de la parole. FR3 par exemple, toujours selon les décomptes du CSA, essaient de régulariser plus honnêtement  les temps de parole, et ses journaux sont plus neutres envers le pouvoir politique. C’est sans doute pour cela que plusieurs députés de l’UMP sont intervenus à l’assemblée nationale à l’occasion du débat sur la loi de l’audiovisuel, pour proposer tout simplement la suppression des journaux télévisés diffusés par FR3.

 

La révolutionnaire Rosa Luxemburg dont nous célébrons cette année les 90 ans de son assassinat à Berlin disait : « La liberté, c'est toujours la liberté de celui qui pense autrement. ».

A méditer en ce temps de main mise cathodique, et médiatique, par un Parti, un Gouvernement, un Président.

 

LE PCF, LE GRAND ABSENT

manifpcf271007.jpgDans les 20 % du temps accordé modestement à l’opposition une deuxième injustice est manifeste. Le Parti communiste français, ses militants, ses dirigeants, ses parlementaires et élus sont régulièrement censurés, ou dans le meilleurs des cas sous représentés.

En prenant en compte le temps qui lui a été décompté de janvier à septembre 2008 par le CSA, et depuis cela s’est encore plus aggravé, son passage sur France Télévision est 3 fois inférieur à celui de la LCR, 12 fois inférieur à celui des Verts, 30 fois à celui du PS.

TF1, a accordé au PCF pendant cette période 7 minutes et 24 secondes, dont la moitié à l’occasion de la fête de l’Huma.

Seule la Trois, semble être un peu plus respectueuse de ce qu’est le Parti communiste français. Le Cinq, par contre, a jusqu’à ce jour, interdit depuis plus d’un an, au PCF, tout droit d’expression, en particulier dans son émission vedette, Riposte.

 

Rien ne justifie cette attitude contre le Parti communiste français, troisième parti de France en nombre d’élus, qui dispose de deux groupes au Parlement, et dont l’influence électorale, en dehors des dernières élections présidentielle est loin d’être négligeable, en tout cas largement supérieure à celle de l’ex LCR qui n’a aucun élu national ou européen.

Une stratégie politique forte du pouvoir est mis en place pour minimiser le rôle du PCF, surévaluer celui de l’ex LCR, et imposer progressivement le PS, comme parti unique de l’opposition.

Beaucoup de militants du PCF, a l’occasion de son dernier congrès ont estimé que le Parti communiste était inaudible dans les médias, et en particulier à la Télévision. La réalité est qu’en fait il n’est pas audible du tout, ce qui pose de vraies interrogations sur notre démocratie.

E-Mosaïque

Article publié également dans Agoravox

17:35 Publié dans Cactus | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : télévision, sarkozy, pouvoir, tf1, fr2 | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it!

03/01/2009

Rachida accouche d’un petit Darty !

30a.jpgCela fait des mois que que la France est en haleine. Qui est le père du petit que porte Rachida Dati ? Tel le soulier de vair, plusieurs candidats de haut rang ont été pressentis. Des rois, des capitaines d’industrie, des présidents, des chefs de parti. Quel illustre personnage lui a mis.. la bague au doigt ? Le contrat de con-fiance, au nez et à la Barbes ! Au mag à zinzins Dati, l’on condamne l’exclusivité ?

Le petit va naître et nul doute que des bonnes fées et de nombreux parrains, venus en car serrés, vont se pencher sur son berceau. Sans conteste, la naissance du petit sera l’événement de l’année. Nul doute que toutes les cloches de France vont pour l’enfant... datinnabuler.

Prisons cet heureux présage ! Placé sous des bons hospices. Ne vient pas d’un cul-de-basse-fosse ! Tous les Canards Enchainés feront les geôles chaudes ; enfin un petit parisien libéré des couches populaires et du travail forceps !

Revêtu d’un bagne, présenté aux affronts baptismaux, on prit zona sur ses menottes pour une tâche de naissance avant de lui prélever une cellule ; pour voir s’il a des haines.

Ces engeôleurs, tenus en arrêt, Fresnes leurs ardeurs et gardent à vue les marches du palais, de justesse policée.

Pas la peine de pendre, pour s’évader des effluves de la presse poubelle, une bastille de Nantes ; le poste est libre !

Cet article putassier au titre accrocheur n’a d’autre but que de juger l’intérêt des lecteurs, souvent inversement proportionnel à celui de l’article.

 

Bonne ânée et bonne Santé !

PUBLIE SUR AGORAVOX ET BLOG 20 MINUTES

09:54 Publié dans Cactus | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rachida dati, darty, bébé | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it!

17/12/2008

ET LE DIMANCHE AUSSI !

famille.jpg

23:20 Publié dans Cactus | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : famille, femme, travail | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it!