Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2009

L'AQUARIUM DU CAP D'AGDE

L’aquarium du Cap d’Agde a été conçu autour de quelques idées simples : offrir aux visiteurs une contemplation aussi proche que possible de celle du milieu naturel, et aux pensionnaires des conditions de vie plus qu’optimales.

Ces deux volontés sont en fait les deux faces de la même médaille, celle de la qualité biologique des installations. Autant le dire tout de suite, cet aménagement n’a pas que des avantages, et les zappeurs sont toujours un peu déçus de leur passage rapide. Les animaux, les évènements, en un mot la vie dans les bassins ne se dévoilent qu’à ceux qui prennent le temps de contempler, de chercher, d’attendre la position ou la situation intéressantes.

La meilleure des approches, c’est de s’approprier un siège sur le circuit, et de l’installer devant l’aquarium de son choix. Sous cet angle, le circuit de visite comblera et au delà les attentes de tous les amoureux de la mer.

L'aquarium du Cap d'Agde

18:33 Publié dans Planète | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aquarium, poissons, cap d'agde | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it!

18/01/2009

MARWAN BARGHOUTI LE MANDELA PALESTINIEN

barghouthi.JPGAlors que les bombes de l’armée Israélienne résonnaient et frappaient dans Gaza dévastée devenue aux yeux des Palestiniens ville martyre, aux 600 enfants tués par les bombardements, le quasi-silence du Président de l’autorité Palestinienne Mahmoud Abbas, âgé de 74 ans, et dont le mandat se termine, surprenait et donnait alors plus d’écho à l’appel à l’unité de tout le peuple Palestinien  du fond de sa prison israélienne, de Marwan Barghouti, secrétaire général du Fatah, membre du Conseil législatif (parlement palestinien issu des accords d’Oslo).

Il trouve les mots justes aux yeux de la plupart des Palestiniens, qu’ils soient membres du Fatah ou du Hamas : « J’appelle les Palestiniens, les citoyens des pays arabes et musulmans tout comme l’ensemble des citoyens épris de liberté dans le monde à poursuivre leur mobilisation contre l’agression israélienne sur la bande de Gaza, afin de stopper le carnage qui continue dans la brutalité la plus grande, depuis deux semaines. Je condamne cette agression, l’invasion et la destruction de la bande de Gaza.

« Je salue la grande détermination des Palestiniens à faire face à cette agression et sa résistance courageuse pour faire payer un lourd tribut aux envahisseurs et aux agresseurs.

« Je salue aussi tous les Palestiniens où qu’ils se trouvent, en Cisjordanie, à Jérusalem, en Israël dans les camps de réfugiés et dans la diaspora, les peuples des nations arabes et musulmanes et les progressistes du monde entier qui expriment leur solidarité avec le peuple palestinien.

« J’appelle toutes les organisations palestiniennes, toutes les forces nationales dans leur diversité à s’unir pour faire face à l’agression et à dépasser toutes les différences car l’attaque israélienne vise le peuple palestinien tout entier, vise à détruire sa détermination. Le Fatah et ses membres sont parties intégrantes de la bataille pour faire face à l’agression.

« Le sang versé par les martyres réclame de nous une rapide fin de la division actuelle et de réaliser l’unité nationale. Il faut engager un dialogue national sur la base du document de réconciliation, des principes nationaux et du choix démocratique. Il faut parvenir à un partenariat national au sein de l’Organisation de libération de la palestine (OLP) et de l’Autorité palestinienne dans la lutte contre l’occupation. »

La ville de Stains en Seine St Denis, le nommant citoyen d’honneur précisait à l’occasion du conseil municipal du 23 Décembre 2008, Marwan Barghouti est «  l’un des dirigeants palestiniens les plus respectés par le peuple palestinien pour son engagement, sa générosité, son honnêteté politique, intellectuelle et personnelle, Il a toujours prôné la résolution politique du conflit israélo-palestinien sur la base du droit international et a condamné les attentats en Israël. »

Marwan Barghouti est né le 6 juin 1959.

Il est originaire du village de KOBAR, au nord de Ramallah.
En 1994, Il soutient la politique de négociation et rentre en Palestine à la faveur des accords d'Oslo et est de nouveau élu responsable du FATAH, pour la Cisjordanie.
Lors des élections législatives de 1996, il est élu Député de Ramallah. Au Conseil Législatif Palestinien, il prend une part active dans la lutte contre la corruption et dans le combat pour la justice économique et sociale, la promotion des droits de l'homme et l'égalité entre hommes et femmes.
A peine élu député, il se fait aussi le promoteur de rencontres israélo-palestiniennes. Il se rend notamment en Israël pour proposer aux membres de plusieurs partis de la Knesset de constituer un groupe d'amitiés parlementaires israélo-palestiniennes.
 
barghouti1.gifAprès l’avoir menacé et tenté de le tuer, les forces israéliennes le kidnappent à Ramallah assiégé, le 15 avril 2002, lors de l’offensive « Rempart.

Yossi Bellin et plusieurs «colombes» israéliennes ont d'ailleurs protesté contre son arrestation, se joignant ainsi à ses amis du camp de la paix

Gisèle Halimi, membre du collectif d’avocats de Marwan Barghouti, a estimé pour sa part que cette arrestation constituait une violation des droits de l’homme,  et de l’article 49 de la quatrième convention de Genève qui interdit tous les transferts forcés de populations ou d’individus par l’autorité occupante, signée pourtant par Israël.


Peu après son arrestation, Marwan Barghouti à été transféré sur le territoire israélien, et est enfermé à la « Moskobieh » à Jérusalem dans une cellule de 2 m x 1,5 m, sans éclairage, sans fenêtre...

Condamné cinq fois à la prison à vie et assorti d’une peine de sûreté de quarante ans, il  est devenu un  symbole de la lutte contre l’occupation mais aussi du dialogue et de la paix.

Marwan Barghouti, que beaucoup surnomme le Mandela Palestinien tellement son histoire se confond avec celle de l’ancien Président Sud Africain,  semble en 2009, apparaître comme la seule personnalité assez forte pour rassembler tous les Palestiniens et permettre d’aller vers un vrai dialogue porteur de Paix, et ainsi voir enfin naître l’Etat Palestinien à côté d’un Etat Israélien enfin sécurisé.

VIDEO SUR MARWAN BARGHOUTI

11:47 Publié dans Planète | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marwan barghouti, mandela, palestine | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it!

13/01/2009

Les Françaises sont les femmes les plus fécondes de l'UE

mode0905steenbergen.jpgPARIS (Reuters) - Les Françaises ont plus d'enfants et vivent plus longtemps que les autres ressortissantes de l'Union européenne, selon le dernier recensement dont l'Insee a détaillé mardi les résultats.
En étudiant la population française - 64,3 millions de personnes au 1er janvier 2009 - l'institut a également constaté que la part des moins de vingt ans décroît alors que la proportion des 65 ans ou plus progresse.
En 2008, on comptait 5,6 millions de personnes âgées soit 16,4% de la population totale et un tiers de plus qu'il y a dix ans. Les moins de 20 ans, qui formaient plus d'un quart de la population en 1999, sont aujourd'hui 24,8%.
L'Insee constate que l'âge moyen de la maternité augmente en France: il atteint quasiment trente ans soit près de deux années de plus qu'il y a vingt ans.
Le taux de fécondité a dépassé en 2008 deux enfants par femme, ce qui fait de la France le pays de l'Union européenne où la fécondité est la plus forte avec l'Irlande.
Au total, 834.000 enfants sont nés l'an dernier, un niveau jamais égalé depuis 1981, et 543.500 personnes sont décédées.
L'espérance de vie des hommes français est comparable à celle de l'Union européenne mais celle des femmes est l'une des plus élevées", note l'Insee. Un petit garçon né en 2008 devrait vivre 77,5 ans, une petite fille presque dix ans de plus (84,3 ans).
Au sein de l'UE, la France se classe au deuxième rang par sa population derrière l'Allemagne où on dénombre 82,1 millions d'habitants. Les Français représentent 13% de la population communautaire.
La France se classe en revanche en bas du classement européen pour la taille des communes. La moyenne hexagonale est de 1.700 habitants contre 4.000 habitants au niveau de l'UE. On dénombre même 955 villages de moins de 50 habitants en France.
Les 27.400 communes de moins de 1.000 habitants abritent 15% de la population soit autant que les 39 communes de plus de 100.000 résidents.
Au palmarès des plus grandes villes, Paris arrive toujours en tête avec 2.201.578 habitants, devant Marseille, Lyon, Toulouse et Nice.
La population de la capitale, qui déclinait depuis la Première Guerre mondiale, connaît depuis 1999 une croissance annuelle de 0,4%.
Laure Bretton, édité par Yves Clarisse

12:23 Publié dans Planète | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : naissance, france | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it!

12/04/2008

Mauvais rêve éveillé à Bucarest

Publié le 10 avril 2008

1922975471.jpgÉtudiant en histoire. Aujourd’hui, c’est un cri, un hurlement qui me tire de ma torpeur, pourtant la rue est calme, déserte, il fait encore nuit à Pantelimon. Je comprends que c’est moi qui ai crié. Car j’ai rêvé ce que j’ai vu. La capitale roumaine a accueilli le plus grand sommet de l’OTAN.

 En trois jours des trottoirs ont été reconstruits, par camions entiers les autorités ont fait venir des arbres blancs de pétales et des carrés de pelouse pour les planter sous les fenêtres des hôtels de luxe. Nous accueillons l’Occident et il faut mentir, faire croire à la blancheur vierge et pure d’une cité corrompue et déliquescente. Les chefs d’État ont vu le miracle économique, les voitures de luxe et des parvenus en costume.

 Mais, une semaine avant, les autorités ont ratissé la ville, chargé des charrettes de mendiants, d’enfants errants relâchés dans des champs. Je garderai toujours en moi le regard de ce gosse qui devait avoir treize ans. Mon tramway était arrivé. Il était là, face à moi, me regardant droit dans les yeux, le regard absent mais brillant de la drogue qu’il humait par intervalles réguliers dans son petit sac plastique blanc. Bucarest, zone industrielle Titan. Son visage était beau, fin, le teint mat, les cheveux décoiffés et gras, comme une crinière en plein soleil, immobile, sans vie, debout.

Pendant ce temps, les firmes françaises, américaines, allemandes et italiennes, saignent à blanc une population sans alternative. La Société générale rachète toutes les banques roumaines, les entreprises de travaux publics reconstruisent le pays en ruine, Renault exploite les ouvriers et les menace d’une nouvelle délocalisation. Même les chiens errants sont mieux traités car la SPA a porté plainte il y a quelques années contre la mairie de Bucarest qui exterminait les meutes de chiens sauvages, depuis il est interdit de les supprimer. Nous croyons en l’Europe et avons espoir pour la Roumanie, mais c’est l’Europe qui assassine les enfants dans les rues. En faisant entrer la Roumanie dans l’Union, nous avons légitimé un pouvoir issu du soviétisme, nous défendons l’immobilisme de l’État roumain car pour le moment les bénéfices enregistrés y sont record.

 Ce n’est pas grave, nous faisons des affaires, des recherches en sciences politiques, en histoire ancienne, en économie et avons sûrement un bel avenir devant nous. Puis nous rentrerons, tournerons la page Bucarest. Depuis quelques jours, je rêve de m’enfermer en Corrèze avec des livres, et exister dans cette solitude nombriliste, face à des rêves et des histoires de chevaliers.

 Car vivre ici, en exceptant les mutations profondes que l’on rencontre, peut conduire à la folie la plus terrible. Il existe face à cela plusieurs réponses. La première, habiter dans le centre, sortir tous les soirs, boire pour pas cher et faire des rencontres. Il y a aussi les bien-pensants qui traversent leur séjour comme des prêcheurs. Ou alors nous vivons le désastre, comme passagers clandestins sur un bateau à la dérive.

J’ai l’impression d’avoir trouvé ici l’expression la plus honnête de ce que je suis. J’ai emmené ce garçon en moi, il me suit alors même qu’il ne m’a sûrement pas vu. Maintenant vous pouvez me juger, comprendre pourquoi je suis parti, et peut-être comprendre pourquoi je reviendrai changé.

Antoine Grande, Lyon (Rhône), vingt-deux ans.

Publié dans Libres échanges

09:01 Publié dans Planète | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : roumanie, témoignage | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it!